L’hivernage de piscine : Infos, guide et devis

Quand l’hiver arrive, la piscine perd sa raison d’être. L’eau n’est plus propice à la baignade. Il est temps alors de mettre votre piscine en hivernage. Cette méthode permet d’entretenir l’eau et le bassin de la piscine. En effet, l’hivernage protège les équipements de votre structure du gel et l’eau contre la prolifération des algues et des bactéries. Déposez gratuitement votre demande de devis en ligne en cliquant ci dessous :

 Je dépose ma demande

hivernage piscine
hivernage piscine

Hivernage piscine : de quoi s’agit-il exactement ?

Chaque chose à son temps, la baignade n’est plus à l’ordre du jour une fois que la température de l’eau frôle les 12 °C. Quand l’hiver arrive, vous devez procéder à l’hivernage de votre bassin. C’est une solution efficace pour entretenir votre bassin pendant la période d’hiver. Durant la saison hivernale, la température de l’eau baisse considérablement. Cela entraîne la formation du gel sur le bassin. Et comme la glace peut provoquer de sérieux dégâts à l’ensemble de votre structure, il est prudent de la mettre en hivernage.

Cette opération doit être effectuée une fois que la température de l’eau de votre piscine descend en dessous de 12 °. En effet, l’eau favorise la prolifération des germes, des algues, des bactéries à cette température.

Les différents types d’hivernage

Il existe deux méthodes d’hivernage pour piscine : hivernage passif et hivernage actif.

Tout sur l’hivernage passif

Également appelée hivernage total, cette méthode consiste à arrêter définitivement la filtration et les différents traitements de piscine. L’hivernage passif est utilisé lorsque la piscine est installée dans une région froide ou l’hiver s’annonce très rude.

Pour ce faire, réduisez le niveau de l’eau de votre bassin au-dessous des skimmers. Vous devez également arrêter la filtration et le traitement de l’eau puis vidangez tous les accessoires de la piscine. Versez aussi de produits d’hivernage dans votre structure pour empêcher les algues de se développer et limiter la formation de tartre sur les parois du bassin. Enfin, couvrez la piscine d’une bâche ou d’un abri de piscine pour protéger le bassin et les équipements du gel.

L’hivernage passif vous évite de faire un gros entretien durant l’hiver. De plus, cette méthode réduit votre consommation énergétique. Seulement, la remise à l’état de votre piscine nécessite un budget assez conséquent conséquent.

Quid de l’hivernage actif ?

L’hivernage actif consiste à ralentir le fonctionnement de votre piscine. Autrement dit, on laisse la pompe fonctionner à un rythme faible. Cette méthode ne peut être appliquée que si l’hiver n’est pas rude.

Lors de l’hivernage actif, la filtration de l’eau ne peut excéder 3 heures par jour. Vous devez verser un produit d’hivernage dans l’eau de votre bassin au début de l’hiver. Enfin, pensez à vérifier régulièrement le pH de l’eau ainsi que le panier des skimmers.

L’hivernage actif est une méthode simple à réaliser. Il permet de préserver la qualité de l’eau de votre piscine durant l’hiver. La remise en service de votre piscine est également facile au printemps. Il est à noter seulement que l’hivernage actif n’est possible que dans les régions où le risque de gel est tempéré.

L’hivernage permet d’entretenir votre piscine pendant l’hiver. Cette méthode préserve aussi bien la qualité de l’eau que la structure elle-même : son revêtement, ses pompes, et tous les équipements indispensables au bon fonctionnement de votre bassin. Déposez gratuitement votre demande de devis en ligne en cliquant ci dessous :

 Je dépose ma demande

 

 

 

L’hivernage de piscine : Infos, guide et devis
Vous avez trouvez cela utile?